Rodolphe PIBOUTEAU

Quelle vision avez-vous du leader in motion ?

Le premier challenge du « leader in motion » est de fédérer ses équipes vers une direction identifiée, surtout dans un contexte d’incertitude tel que nous le vivons aujourd’hui.
Sans direction claire, les équipes ressentent doute et anxiété. Ce levier est pour cette raison plus que jamais indispensable.
De plus, le leader doit générer le rythme adéquat pour atteindre le but identifié.

 

Le 2 ème défi du « leader in motion » est de naviguer entre un temps très court et un temps très long. Donc de mêler anticipation et adaptation. Être réactif et se forger une vision à très long terme en intégrant les nouvelles données de notre société qui fait sa mue, fait partie de son mandat. Pour cela, il compte sur sa présence à l’autre et sa capacité à s’entourer. Les enjeux pour ces leaders sont la curiosité et l’ouverture sur le monde.
Est fini le temps où le leader s’entourait de sa garde rapprochée pour dicter une stratégie.

 

Le leader in motion enfin, sait se mettre en proximité et comprendre les signaux faibles qui guideront ses choix stratégiques.
Il aime l’interaction avec son organisation sans préjugé de statut.
Cette ouverture aux autres le régénère et lui donne la satisfaction de faire partie d’un collectif contributif et apprenant.

 

Être leader est plus que jamais un challenge.
Il appartient à chacun de faire bouger les lignes avec une conscience forte de sa responsabilité et de son impact.

Le mouvement est consubstantiel au leadership. Le leader indique le rythme et la direction vers l’objectif. En mêlant anticipation et adaptation.

Motion is consubstantial with leadership. The leader sets pace and direction towards the goal. With both anticipation and adaptation.