Tel : + 33 (0)1 41 05 99 44

Quel levier pour notre rentrée professionnelle ?

Énergisés par nos vacances, nous souhaitons reproduire les bénéfices dans le cadre de notre rentrée professionnelle.

Est-ce possible ?

Les résolutions ont pour avantage de prioriser là où nous souhaitons agir et progresser.

Les vacances offrent cette prise de recul propice à cette perspective et c’est tant mieux.

Choisir son cap est essentiel.

 

Là où le bât blesse bien souvent et que le flux d’activité faisant suite à une période de latence professionnelle entraîne des modes automatiques de travail, donc de reconduction de vieilles habitudes.

Comment agir pour maintenir ce cap ?

 

Croire en la vertu de la patience et faire preuve de ténacité.

Les neurosciences nous apprennent qu’un changement peut être observé lorsque nous reproduisons un nouveau comportement pendant a minima 21 jours.

Ne pas multiplier les résolutions.

Identifier un projet et un seul et nous y tenir, sera plus efficient qu’ambitionner de multiplier les projets de changement.

En systémie, nous apprenons qu’agir sur un canal aura une incidence plus large sur notre écosystème.

Ciblons notre action.

 

Les résolutions les plus souvent prises sont formulées avec une négation :

« Ne plus regarder nos mails toute la journée ».

« Ne plus rester tard au bureau ».

 

Bien plus efficaces sont les résolutions positives.

Retenons en effet que notre cerveau ne retient que les phrases positives au risque de faire un contre-sens mental.

Imaginons qu’une détermination à ne plus rester au bureau le soir se transforme dans notre compréhension inconsciente en : Rester tard le soir au bureau, c’est mal parti pour atteindre sa résolution avec succès !

 

Comme en coaching, soyons vigilants à verbaliser notre résolution de façon positive.

 

« Saluer nos équipes avant de rentrer dans le vif du sujet chaque jour ».

 

« Faire de la veille et avoir le réflexe de nous former ».

 

« Se poser plusieurs fois par jour pour nous recentrer, gagner en efficacité et en énergie ».

 

« Choisir de nous concentrer là uniquement où on peut agir ».

 

La meilleure résolution sera celle qui prendra le contre-pied d’un « mauvais penchant ».

 

Pour que les années se suivent et ne se ressemblent pas, choisissons une résolution durable pour notre environnement professionnel.

Nous observerons avec joie les bénéfices, notre environnement aussi.

Bonne rentrée !