Après 2 mois de confinement, les DRH méritent une reconnaissance particulière et nos remerciements collectifs.

En ce 11 mai 2020, je propose une ovation spéciale à tous les DRH (et la notre en particulier). Ils ont, pendant 56 jours exactement, engagés une course effrénée contre la montre pour organiser la vie de nos entreprises bouleversées par le confinement. Au prix d'une charge de travail exceptionnelle, au prix parfois de leurs nuits de travail, ils ont assurés la continuité du travail de certains et accompagnés la mise en place du télétravail.

Ils ont mis en place avec une agilité dans un temps extrêmement réduit, un chômage partiel avec en tête la préservation des emplois (ou activité partielle parce que justement, l’objectif est d’éviter le chômage coûte que coûte).

Ils ont enchainé les « crisis covid » et enquêté sur la situation particulière de chacun pour répondre aux enjeux de santé.

 

La santé de leur entreprise, ils le savent mieux que tous, dépend de celle de chacun(e).

 

Avec Teams ou Zoom, depuis leur salon pris d’assaut parfois par leurs enfants qui, à coup de décibel compensent l’espace manquant,

les DRH ont fait face au droit de retrait et droit d’alerte, au CSE pour maintenir la qualité du dialogue social, à la prise de congés, la gestion des RTT, décrets et textes réglementaires, communications internes et newsletters, hotlines psychologiques pour leurs collaborateurs…

 

Ils ont permis la régulation sociale, rôle essentiel de nos entreprises.

 

Dès la mise en place des mesures du confinement, ils ont dû anticiper toutes les options et précautions en vue du déconfinement, espérant trouver des réponses claires à chaque intervention gouvernementale et approvisionner les collaborateurs des nouveaux atours de la sécurité déconfinée.

Sur les chapeaux de roue encore, ils ont dû repenser les espaces et devenir les maîtres du space-planning reconditionné en XXL pour permettre de garantir la distanciation sociale.

Ce 11 mai est une étape, une petite étape dans la vie de nos entreprises qui séquencent une reprise progressive dans le respect de la santé physique et psychique de chacun.

 

On ne vous a pas demandé comment vous alliez.

 

Ce jour, j’exprime une grande gratitude pour votre implication à nos côtés.

Vous avez été les gardiens de notre phare et vous allez continuer à vous impliquer pour garantir votre mission.

Merci à tous et à toutes (et surtout à notre DRH, Juliette Cerdan-Guyon) !

 

Marie-Liesse Morgaut