Charlotte Dekerf

Que vous évoque For leaders in motion ?

C’est : se propulser et propulser, ouvrir les frontières et pulvériser les frontières, devenir le·la dirigeant·e d’aujourd’hui et de demain.

Tout est possible.

Il s’agit de mettre et SE mettre en mouvement, dans le but d’apporter toute cette énergie.

Comme on dit, « Learning by doing ».

Être leader, c’est avoir une vraie écoute active, savoir ouvrir le dialogue, surprendre, sortir de sa zone de confort et gérer les situations ainsi que les émotions.

Quelles sont les qualités incontournables du dirigeant d’aujourd’hui ?

Un·e dirigeant·e doit rayonner et faire rayonner. Il·elle ne se positionne plus au-dessus d’une organisation mais croit en ses talents d’abord. Chacun est le leader de son énergie.

Être dirigeant·e c’est aussi avoir des qualités 360 : la résilience, le lien inter-professionnel (écoute, lien avec les autres), des pensées critiques et créatives (savoir résoudre des problèmes), de vraies compétences pratiques (planifier, prendre des décisions), et de vraies connaissances (business, culture générale, ouverture).

Enfin, c’est également avoir un impact positif sur soi-même et sur les autres.

Quelles grandes évolutions avez-vous notées dans la carrière d’un dirigeant ces dernières années ?

La 1ère est d’être dans des organisations transversales.
La 2ème est de pouvoir capter les signaux faibles et agir en écosystème.
La 3ème concerne la création de liens et de communautés. Savoir se parler, créer des clubs, échanger nos best practices, parler avec des concurrents pour créer de la valeur ensemble…

En tant que leader, le plus difficile est de changer notre façon de travailler et de penser.
Un leader doit réussir à voir les suiveurs, ils sont la clé du changement dans l’entreprise. C’est croire que tout homme est intelligent et a du talent, et donc croire au système entier.