Sous le signe de l’optimisme - Part 2

Il y a quelques jours je reçois une personne pour un premier rendez-vous de coaching. Elle commence son récit par cette phrase : - "Vous savez Agnès, il faut que je vous dise, mais je n’ai jamais eu de chance dans ma vie. ... Un moment de silence s’impose, je la regarde et je lui demande : - Et c’est comment une vie, … sans chance ? "

Ah la chance, cette "foutue" chance, certains en ont et d’autres considèrent ne pas en avoir du tout. Beaucoup d’entre vous partage cette vision binaire du monde … de la chance ou pas de chance, blanc ou noir… etc ?

En ce qui me concerne ce n’est pas aussi tranché !

La chance est par définition ce qui échappe à la volonté, à la causalité. C’est une possibilité, une probabilité que quelque chose (surtout un événement heureux) se produise par hasard. Et vous, croyez-vous au hasard ou pensez-vous qu’on puisse provoquer la chance ?

Personnellement je ne crois pas au hasard, pour moi la chance est avant tout une question de posture et d’attitude qui englobent certains ingrédients que nous pouvons « cultiver ». Certes pas encore dans un potager… quoique !

Ces postures sont à la portée de tous - et c’est en ça qu'elles sont cultivables.

Je vais en énumérer 6, qui pour moi sont essentielles (la liste est personnalisable et peut bien sûr être complétée !):

  • Ouverture / Curiosité : rien n’est jamais figé, si nous adoptons une posture d’ouverture, de curiosité et d’intérêt sincères pour les choses et les personnes qui nous entourent, alors nous pouvons être surpris par tant de trésors cachés qui nous guideront vers la richesse des nuances de ce monde.

« Hâte-toi de vivre et songe que chaque jour est, à lui seul, une vie » (Sénèque : Lettre à Lucilius)

  • Flexibilité / Agilité : nous ne contrôlons pas grand- chose dans ce monde. Si nous introduisons dans nos schémas de pensée une dose de flexibilité, d’agilité et acceptons de nous mettre d’autres « lunettes » que celles que nous portons tous les jours, alors nous pouvons percevoir des opportunités que nous ne remarquions pas avant, expérimenter un regard différent, accéder à un autre niveau de compréhension des choses, des personnes, des comportements.

« Toutes choses s'enchaînent entre elles et leur connexion est sacrée et aucune, peut-on dire, n'est étrangère aux autres, car toutes ont été ordonnées ensemble et contribuent ensemble au bel ordre du même monde.» ( Marc-Aurèle)

  • Humilité / Résilience : une posture basse pour accepter de ne pas tout savoir, de ne pas être le sachant, et transformer nos situations difficiles, (nous en traversons inévitablement chacun d’entre nous) en opportunité, écouter, entendre et surtout ne jamais cesser d’apprendre.

« Notre plus grande gloire n'est point de tomber, mais de savoir nous relever chaque fois que nous tombons. » ( Confusius)

J’espère que cela résonnera pour certains d’entre vous, bonne fin de semaine sous le signe de l’optimisme !

 

Agnès Marotte